Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 15:18

Voici la lettre adressée par le président du Groupe Rodolphe aux membres et sympathisants.



Ungersheim, le 15 décembre 2009

 

Madame, Monsieur, chers amis, membres et sympathisants de l’association du Groupe Rodolphe

 

 

Il y a deux ans, contre l’avis des mineurs, le carreau Rodolphe a été dévolu au conseil général. Outre la sauvegarde de l’Ecomusée d’Alsace, cette opération devait assurer une pérennisation du carreau. Mais en fait la situation est toute autre

 

Dès fin 2007 le conseil général ordonne une analyse des structures dont nous attendons toujours les conclusions. Nous savons que le rapport est positif et qu’il propose de multiples solutions à la préservation de ce Centre Historique du Bassin Potassique. Il conclut que les structures sont saines à 99%,  information jamais démentie par le propriétaire. Malgré l’intérêt que le carreau a suscité auprès du public et en dépit de son intérêt historique, en tant que dernier témoin d’une culture minière, il plane dans l’air des soupçons de démolitions d’éléments remarquables sur le carreau Rodolphe.

 

En 2008 nous mettons par écrit notre projet de transmission patrimoniale et de développement touristique, culturel et économique sur le site et le présentons aux différents élus de la région. Mais l’euphorie a été de courte durée puisque le document accompagné d’un cahier des charges a fait l’objet de deux réunions de travail. La réunion programmée janvier 2009 n’a jamais eu lieu.

 

Alors que le carreau Rodolphe est placé sous « cloche hermétique » depuis 2007, certains travaux comme la réfection du bardage du hangar à chlorure (normalement prise en charge par les assurances) ne sont pas réalisés. Par ailleurs, le conseil général ne prend en compte aucun des entretiens nécessaires sur le site malgré les intentions de certains techniciens venus faire des constats sur place.

 

En revanche, nous entendons parler d’un projet de développement économique de taille sur le carreau il s’agirait de l’implantation d’un centre hippique d’envergure internationale qui aurait étouffé notre projet de transmission patrimoniale. Aujourd’hui il semblerait que cette possibilité est écartée, mais est-elle encore dans « les cartons du Conseil Général »? Tous ces éléments d’incertitude ont conduit les associations de défense du patrimoine réunies dans Les Enfants de la Potasse à demander par l’intermédiaire de son président une inscription à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques. La réunion de la commission régionale du Patrimoine et des Sites, le 19 novembre 2008, conclut : « La commission adhère la protection des bâtiments. Elle souhaite que le porteur de projet présente à la prochaine commission les projets qui seront développés sur le site, y compris pour le volet écomusée ». Avis de la commission:

Vote contre : O, abstention : O

 

Dans un contexte basé essentiellement sur les négociations entre les différents acteurs « politiques » pour l’implantation d’un village de vacances à proximité de Rodolphe et d’une piscine sous le « parapluie », cette année 2009 est marquée par plusieurs éléments de nature à nous rendre encore plus vigilants sur l’avenir de ce site.

 

- La Commission Régionale du Patrimoine et des Sites n’a toujours pas statué sur la protection des bâtiments de Rodolphe.

 

- Le contenu du carreau, c’est-à-dire l’ensemble du parc machine, est la propriété de l’Association de l’Ecomusée d’Alsace. Contrainte de se séparer du carreau pour des raisons économiques, elle ne dépense plus un centime pour son contenu.

 

- Le conseil général nous présente le 24 septembre 2009 un projet en 3D dans lequel quatre axes ont été étudiés: le premier concerne des travaux de nettoyage des façades et la suppression du périmètre de sécurité; le second consiste à mettre en valeur par un éclairage les puits et bâtiments; le troisième inclurait une installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures et pour terminer, le projet comporte une redéfinition d’un parc paysager autour du site.

A la suite de la présentation de ce projet, que nous avons trouvé très intéressant, le Département affirme sa volonté de mettre en valeur le carreau en appliquant une méthodologie consistant à travailler - d’abord à court terme - sur les points ci-dessus et ensuite - à long terme - en nommant des responsables de groupes afin de traiter la mémoire du bassin potassique, le développement économique et l’application des énergies renouvelables.

 

Nous regrettons que ces intentions soient uniquement liées à l’implantation du village de vacances.

 

Le groupe de travail composé par les associations, le CG68, piloté par le directeur du Patrimoine, ayant pour objectif de réfléchir sur un projet de transmission de la mémoire des mineurs sur le carreau Rodolphe n’a toujours pas travaillé. La réunion programmée en décembre a été annulée, sans qu’un nouveau rendez-vous soit fixé.

En fin d’année 2009, nous prenons connaissance du dossier consacré à la potasse dans le dernier numéro du magazine « En Alsace », qui vient de paraître.

Jean-Pierre Florence (chargé de mission) y parle des projets du conseil général sur le carreau Rodolphe. Nous retrouvons, dans une première partie, les informations données à la réunion du 24 septembre. La conclusion est une véritable provocation:

 

« …En revanche, la création d’un musée n‘est pas à l’ordre du jour, nous sommes plutôt dans une optique de valorisation pérenne des bâtiments à destination des entreprises. A voir selon les vocations qui vont se présenter, sans occulter le fait que le marché immobilier et économique est actuellement morose. Nous avons cependant plusieurs projets dans les cartons. »

 

A la lecture de cet article, nous ne pouvons qu’être indignés par cette position, en contradiction avec les soutiens  maintes fois exprimés, et toutes les

promesses répétées des représentants du conseil général. Les membres de l’association et plus largement l’ensemble des mineurs et leurs familles n’accepteront pas d’être ainsi méprisés.

 

Alors que propriétaires et décideurs n’ont, semble-t-il, pas encore pris la mesure de l’importance que représente le carreau Rodolphe, l’association Groupe Rodolphe déborde de dynamisme. L’implication de chacun des membres actifs, tous les mercredis, addition des talents de tous, au service de l’association, permet de mettre en œuvre nos objectifs

 

•    La réalisation d’un petit vestiaire et d’une lampisterie à Rodolphe 1.

 

•    La modification de la présentation des machines dans le « bâtiment des mélanges », les machines Joy, une galerie boisée et un équipement de machine de mini-taille viennent compléter l’exposition.

 

•    La mise en valeur de « L’arbre de vie» l’œuvre de Jean Guidez, ancien mineur du jour. Cette pièce de collection entièrement réalisée à la main représente le monde de la potasse, depuis les racines de l’arbre (scènes de mineurs) jusqu’à ses fruits (les conséquences de la potasse sur les cultures et les continents) en passant par l’histoire des mineurs et du bassin potassique durant un siècle.

 

•    L’entretien courant des machines et la gestion des stocks.

 

•    Les membres de l’association s’occupent de la réalisation du plat du jour, qui n’est pas une mince affaire puisque les cuisiniers doivent s’occuper de l’intendance et du menu pour alimenter environ 25 à 30 personnes tous les mercredis.

 

•    Nous travaillons également sur la mise œuvre du futur centre documentaire. Actuellement, le travail consiste à inventorier les documents donnés par la Maison du mineur. La convention de cession a été signée entre moi-même et Madeleine Hartmann, fondatrice et présidente de la Maison du Mineur.

Notre association détient aujourd’hui une importante collection de documents de toutes sortes (études, livres, objets) allant de l’histoire des techniques aux documents purement technique en passant par l’histoire sociale.

 

•    Nous avons organisé cette année:

-

En juillet la Fête du Patrimoine industriel en collaboration avec le parc de Wesserling (initiateur du principe) visant à mettre en valeur le patrimoine industriel sous un angle un peu différent des pratiques habituelles.

 

Les journées Européenne du Patrimoine événement à dimension européenne. Ces deux manifestations ont rencontré un vif succès auprès des nombreux visiteurs venus partager un instant unique de la vie des mineurs dans leur quotidien.

Le dynamisme de notre association, c’est aussi tous les membres qui

apportent soutien et confiance, pour la réussite de la mission qui nous a été confiée par nos anciens.

 

Nous remercions le CG68 pour l’attribution d’une subvention de 10 000 € nous aidant à subvenir aux différents besoins de l’association. Cela reste nettement insuffisant au regard du coût des pièces de rechange et outillage.

 

Ce patrimoine nous a été remis en main par nos anciens afin de le transmettre à nos enfants. Pour nous ce n’est pas un rêve. Il fait partie des fondements de notre vie.

 

Ci-dessous un extrait d’Emmanuel Le Roux - Journal Le Monde sur le patrimoine en général.

 

« On sait pourtant que le prix du refoulement de la mémoire est toujours cher à payer... La circulation et le brassage des populations, accélérés autant qu’irréversibles, favorisent cette perte de mémoire et donc de références. Alors que la présence d’un patrimoine doté d’une épaisseur historique est justement une marque, un point d’ancrage qui facilitent l’intégration et les mutations sociales».

 

 

Notre patrimoine minier est doté de cette épaisseur historique avec ses bâtiments industrie à Rodolphe, Joseph-Else ou Théodore, ses œuvres sociales toujours vivantes, ses cités minières exemplaires.

 

Nos voeux pour 2010 sont très modestes : nous souhaitons de tout notre cœur que les hommes politiques qui dirigent notre région prennent enfin conscience que le Carreau Rodolphe est le Centre Historique de la Mémoire Minière. Son importance est affirmée et confirmée par les plus éminents scientifiques. A ce titre, il mérite qu’on s’intéresse à son développement patrimonial, culturel, touristique et économique. Nous avons rédigé un projet intelligent et ouvert et attendons simplement que de vraies réunions de travail aient lieu afin de qualifier, de quantifier, et de planifier ce projet. Ultime remarque: nous sommes la seule région de France sans réel soutien des collectivités.

Chers membres et amis, au nom du conseil d’administration et des membres actifs, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année, pleines de joie, de convivialité avec vos proches.

Que 2010 vous apporte santé, bonheur et prospérité dans vos projets communs.

 

Jean Misiano

Président

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Rodolphe
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'Association Groupe Rodolphe
  • Le blog de l'Association Groupe Rodolphe
  • : Nous sommes un groupe de mineurs de potasse retraités et des amis, nous nous retrouvons le mercredi pour retaper du matériel avec la ferme intention de préserver le patrimoine minier et la mémoire de tous ceux qui ont travaillé aux Mines de Potasse
  • Contact

Programme d'ouverture du carreau Rodolphe en 2017

Programme de visites du carreau Rodolphe 2017 ici

Recherche

Présentation de la visite guidée du Carreau Rodolphe

Présentation de la visite guidée du carreau Rodolphe ICI

Calendrier d'ouverture du carreau Rodolphe en 2016