Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 08:37

 UN ITINERAIRE DE 4000 KM / 14 - 28 AVRIL 2013

Le coup d’envoi de l’édition 2013 du Tour de France Photo 2013 a été donné le 14 avril 2013 au carreau Rodolphe. Un grand succès !  Les 330 participants qui ont été sélectionnés parmi les 700 candidats ont collaborés avec enthousiasme pour produire de beaux clichés.

 

 

 

Avril 0052

      WEB 14 AVRIL FRANCK EHRET 001

                

Avril 0376       

WEB 14 AVRIL FRANCK EHRET 004

          

En cliquant sur le lien au bas de la page vous pourrez visionner toutes les résultats mais également les photos backstages ainsi que les vidéos.

   

http://tourdefrancephoto.fr/tfp2013.html

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 07:31

Article AG2013

Partager cet article
Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 11:01

Le projet de mise en service du freinage de la machine d’extraction de Rodolphe II dans l’automatisme actuel de démonstration se poursuit.

Ce mardi, cinq élèves du Lycée Charles de Gaulle de Pulversheim, cinq élèves du lycée technique Allemand « Gewerbliche und Hauswirtschaftlich-Sozialpflegerische Schulen Emmendingen » accompagnés de leur professeur et deux électriciens de l’association Groupe Rodolphe sont intervenus afin d’installer les capteurs de positionnement des mâchoires de frein ainsi que les capteurs du sens de rotation du moteur de la machine d’extraction.
Une fois l’installation terminée, une série de tests ont permis de s’assurer que le travail réalisé était conforme à l’étude du projet.

Il reste maintenant aux élèves de BTS du lycée de Pulversheim, la réalisation de la modification de l’automatisme actuel afin d’inclure le freinage du tambour avant son inversion de marche.

  

Un bel exemple de projet patrimonial européen où le passé industriel se met au service  de l’avenir de nos enfants.

 

P4090041.JPG

 

P4090038.JPG

 

P4090043.JPG

Partager cet article
Repost0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 13:18

Samedi dernier l’association « Groupe Rodolphe » a organisé pour la cinquième année consécutive son repas familial annuel.
Une quarantaine de membres « actifs » accompagnés de leurs épouses se sont retrouvés autour d’un repas concocté par nos talentueux cuisiniers.
Un vrai moment de bonheur ressenti par tous, tout au long de la soirée. Claude a ajouté une touche supplémentaire à cette rencontre en nous faisant partager un casque de mineur en chocolat avant que les convives ne repartent en se donnant rendez-vous l’année suivante

 

03-03-2013-soirée familiale2004

 

 

03-03-2013-soirée familiale2006

Victor, Jean Paul et Jean Jacques, nos talentueux cuisisniers  

 

03-03-2013-soirée familiale2005

 Martine est chargée de casser le casque en chocolat

 

03-03-2013-soirée familiale2003

La complémentarité c'est important!

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 07:42

Voeux-2013-3-.jpg

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 19:09

voeux-2013-1-.jpg

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 09:40

IMGP2099-copie-1

Le temps n’apaisera sans doute jamais complètement le chagrin et la tristesse qui nous étreignent le cœur lorsque nous évoquons le souvenir de Jean Claude Klein.
Le vide immense laissé par sa disparition subite continue de nous accabler.

Cependant face à sa volonté d’œuvrer pour la pérennisation de la mémoire minière et notamment en faisant la promotion du carreau Rodolphe, ce serait trahir sa mémoire que de se laisser aller uniquement à la douleur et aux regrets.

Jean Claude a fait une carrière exemplaire aux MDPA, celle-ci a été entrecoupée par un passage dans la Compagnie des Potasses du Congo dans les années 70.
En ce qui me concerne je l’ai connu et côtoyé à partir des années 80 au cours des formations techniques des MDPA, à l’époque il était ingénieur électromécanique et examinateur. Par la suite nous avons partagé la même passion de notre métier dans les différents chantiers du fond, à Marie Louise et Berrwiller.

Il avait une deuxième passion, l’histoire alsacienne avec un grand « H » et notamment le passé minier alsacien.

·         En 1994 il rejoint l’équipe de techniciens présente sur le carreau Rodolphe autour du projet de restauration de la machine de Rodolphe 1.

·         En 1997 il sera un des membres fondateurs, administrateur et membre du bureau de l’association Groupe Rodolphe et cela pendant de longues années.

En 2002 lorsque nous nous sommes retrouvés au sein de l’association Groupe Rodolphe un lien d’amitié très fort a refait surface entre nous, il me plaisait de discuter longuement de ses recherches historiques sur la mémoire minière, c’était aussi l’occasion de débattre sur les stratégies à adopter pour aboutir à la pérennisation du carreau Rodolphe.

Jean Claude était un historien et un pédagogue de haute classe. Les travaux historiques qu’il menait portaient notamment sur la pertinence à sauvegarder le carreau Rodolphe qui faisait partie de l’entreprise privée (KST) créée par Joseph Vogt en 1906.
Je me souviens que Jean Claude voulait avec l’appui de ses travaux rétablir une vérité historique concernant les acteurs de la découverte de la potasse.

Il a également travaillé avec beaucoup de méticulosité sur l’origine du nom des puits de l’entreprise minière, à cet effet il a créé un fascicule de référence sur le sujet. Ce travail il souhaitait le céder, avec les droits, au profit de l’association Groupe Rodolphe. Conformément à l’engagement que j’ai pris avec Jean Claude à ce moment-là, nous nous efforcerons de réaliser cette publication au courant de l’année 2013.

Par ailleurs, il souhaitait également déposer l’ensemble des documents et travaux qui étaient en sa possession dans le centre documentaire du carreau Rodolphe. L’équipe animée par d’anciens ingénieurs des mines et amis de jean Claude s’efforcera de faire vivre ce fonds documentaire identifié « Fonds Jean Claude Klein ».

En qualité de président de l’association Groupe Rodolphe et au nom de l’ensemble des administrateurs, je voudrais remercier ses enfants ainsi que sa compagne d’avoir permis la réalisation de son souhait.
Je m’engage formellement à assurer la conservation de cette documentation, à en préserver l’intégrité.

                                                                                                                                                               J.M.

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 09:06
Fetes 0001Statue de l'église Sainte-Barbe de Théodore.
Commandée en 1937 par M. l'abbée BOURGEOIS,
cette statue a été sculptée par l'artiste Pierre KLEIN, professeur à l'Ecole des arts décoratifs de Strasbourg.
La statue fut peinte par M. GALL de Colmar
.

   

 

Chaque année à cette même époque, le calendrier nous rappelle l’anniversaire de la mort de plusieurs saints et saintes qui patronnent et protègent différents et souvent plusieurs corps de métiers ou associations. Ainsi nous relevons pour le mois de novembre le nom de saint Hubert, patron des chasseurs, celui de sainte Cécile, patronne des musiciens et chanteur, en décembre celui de sainte Odile, protectrice de notre région, sans oublier sainte Barbe et saint Nicolas.

Sainte Barbe est à vrai dire une sainte qui patronne d’innombrables métiers. A l’origine il semble bien que ce furent les sapeurs pompiers qui avaient choisi la sainte Barbe comme leur protectrice, et ceci remonte très loin dans l’histoire. Depuis « sainte Barbe est toujours l’éternelle patronne de ce qui brûle, éclate, fulgure et détonne ».

Actuellement ce sont les mineurs et les pompiers qui professent le culte le plus fervent de la sainte. Mais sainte Barbe est également la patronne, des charbonniers et des électriciens. Jadis, elle fut très vénérée par les corporations cuisiniers, des orfèvres, par les bouchers, les architectes et les maçons, les tisserands et les libraires et nous en passons.

Mais avant tout sainte Barbe est notre patronne et au cours des siècles elle a du reste manifesté toute sa bienveillance à l’égard de ce dur métier.
Une légende signale déjà au cours du 19ème siècle un miracle provoqué par la sainte, miracle qui aurait sauvé la vie à trois mineurs. Ceci se passait à Kutenberg en Bohême: trois mineurs qui cherchaient du minerai d’argent furent subitement bloqués par un éboulement. Dans leur détresse ils invoquèrent sainte Barbe et voici qu’une fort belle dame leur apparut, leur offrant du pain et de l’eau, bénissant leurs lampes pour que l’huile ne manquât point, et les trois malheureux mineurs furent sauvés.

Sainte Barbe est aussi la patronne des écoliers et des étudiants, secondant en ceci le grand Saint-Nicolas, dont la fête est célébrée le surlendemain de la sainte Barbe.

Peu nombreuses sont les personnes qui ignorent la belle légende de saint Nicolas sauvant trois petits garçons de la main cruelle d’un boucher sanguinaire. Mais saint Nicolas a opéré bien d’autres miracles et continue encore de notre temps à manifester annuellement sa présence sur notre terre.
Chaque année, chevauchant son âne, il descend di ciel dans la nuit du 5 au 6 décembre pour venir annoncer Noël et récompenser les petits enfants du bassin potassique.

(Source : N° Spécial de la Gazette des mines de potasse de noël 1951)

Après la fin de l’exploitation de la potasse en 2003, certaines traditions directement liées au monde de la mine se sont maintenues, notamment la fête de Sainte Barbe, le 4 décembre, qui a toujours constitué un des temps forts de l’année dans le bassin potassique.

  

Ainsi cette année, à l’occasion de la célébration de la Sainte barbe qui se déroulera  le mardi 4 décembre dans la commune de Staffelfelden, les associations Kalivie, Groupoe Rodolphe(Carreau Rodolphe), l’Amicale des mineurs d’Ungersheim, l’association Minéralogique Potasse (Mine Saint Nicolas), la commune de Staffelfelden ont le plaisir de vous inviter à découvrir ou à redécouvrir cette tradition.

  

Au programme :
 

10h00             Messe en l’église Saints Pierre et Paul de Staffelfelden.
11h30             Apéritif concert interprété par les Accordéonistes d’Ensisheim et environs
                        dans lasalle des Fêtes « La Galerie ».
12h30             Déjeuner
13h00             Après midi dansante et récréative avec l’orchestre « Les Mar’ys)
  
Inscription dans la limite des places disponibles
au 03 89 48 86 54 ou au 06 27 70 63 43
 

 



 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 19:01

Lors d’un récent passage en Alsace, Vincent Vincke, Consultant en Gestion Minières & en Archéologie Industrielle-SEROS (Services d'étude et de Recherche des ouvrages souterrains), nous a fait le plaisir de venir nous rendre visite sur le carreau Rodolphe. Au programme de la journée, une très intéressante conférence sur les Charbonnages de Wallonie et la visite du carreau Rodolphe.
En présence d’un public très attentif, Vincent Vincke a abordé le thème très complexe de l’après-mine en Belgique.

D’après des documents anciens, la Belgique aurait exploité le charbon dès l’an 1000. Le dernier charbonnage wallon cessa son activité extractive le 30 septembre 1984. Dans le nord du pays dans le Limbourg Belge, où se trouvaient 6 grosses mines de charbon, le plan de fermeture allait suivre son chemin pour terminer le 30 septembre 1992 avec la fermeture de la dernière mine de charbon de Belgique à Zolder

La reconversion du sous-sol n’est pas une mince affaire, car à l’heure actuelle sur le territoire de la Région wallonne sont recensé pas loin de 12.000 issues donnant sur des travaux souterrains tous types de mines confondus. Le recensement est consigné dans un Atlas et servira à toutes les autorités administratives pour délivrer permis de bâtir, changement de plan de secteur, pose de canalisations de gaz, ligne TGV et aussi aux promoteurs immobiliers, architectes, ou géomètres.
Dans de très rares cas, d’anciens travaux apparaissent en surface, à ce moment il y a lieu d’intervenir techniquement afin de sécuriser l’endroit.

L’après-mine en Belgique c’est également la reconversion touristique des sites charbonniers restants.

En Wallonie, 5 sites charbonniers sont restés plus ou moins en bon état et ont fait l’objet de reconversions touristiques.
Depuis septembre 2012, le Grand-Hornu, le Bois du Crazier, le Bois-du-Luc, et Blegny-Mine sont nommés au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Aucun doute, cette inscription constitue une formidable dynamique autour de la conservation et de la valorisation culturelle et touristique.

 

GR.-Conf.V.Vincke-JS5578-web.jpg

Un public très attentif

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 07:22

La Banque Populaire d'Alsace a organisé pour la septième année consécutive les Prix Initiatives Région Alsace, cette initiative vise à favoriser les actions sociétales dans le domaine de la solidarité, du patrimoine régioPIRA2012-01.jpgnal alsacien et de l'environnement.

Cette année, le Groupe Rodolphe a déposé un dossier de candidature dans le domaine du patrimoine régional alsacien ayant comme sujet la pérennisation du carreau Rodolphe et la transmission de la mémoire de la culture minière de ce territoire. Après avoir été retenu par le jury composé d'administrateurs et de représentants de la banque, notre dossier a été soumis au vote des sociétaires qui nous ont désignés lauréats 2012 dans le domaine du patrimoine régional alsacien.

  

La remise des prix a eu lieu Mardi 16 octobre au CREF à COLMAR en présence du Président et des administrateurs de la Banque Populaire d’Alsace, des sociétaires, la Direction Générale et de la Région Centre Alsace ainsi que devant de nombreux bénévoles du monde associatif.

  

La remise des prix a été suivie d’un cocktail.

 

L’association Groupe Rodolphe remercie très chaleureusement la Banque Populaire d'Alsace, en organisant les Prix Initiatives Région Alsace (PIRA), elle a permis de mettre à l’honneur le carreau Rodolphe, patrimoine Industriel et culturel de notre région (propriété du Conseil Général du Haut Rhin).

 

PA160029.jpg

  La remise du prix

 

PA160032.jpg

Le Groupe Rodolphe sur scène

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'Association Groupe Rodolphe
  • : Nous sommes un groupe de mineurs de potasse retraités et des amis, nous nous retrouvons le mercredi pour retaper du matériel avec la ferme intention de préserver le patrimoine minier et la mémoire de tous ceux qui ont travaillé aux Mines de Potasse
  • Contact

Programme 2022

PROGRAMME DE VISITES DU CARREAU RODOLPHE

- KALISTOIRE  Le 12 juin 2022 de 9h à 17h. Entrée gratuite. Pas de visites guidées ce jour.

- Journées européennes du patrimoine : les 17 et 18 septembre 2022 de 10h à 17h
Départ des visites guidées toutes les 30 minutes
- Portes ouvertes : Les 26 juin, 10 et 24 juillet, 7et 21 août, et 4 septembre 2022. Visites guidées uniquement.
- Tous les mercredis de l'année sans RDV : un départ de visite à 9h et un départ de visite à 14h

Toute l'année sur RDV.

Inscription et renseignement au 06 27 70 63 43

La durée de la visite guidée est d'environ 2 h 30 avec possibilité d'adapter sa durée et le thème.

DANS LES PAS DU MINEUR DE POTASSE

Venez découvrir l’histoire de la potasse en Alsace, un siècle d’aventure industrielle et humaine.

- Une participation forfaitaire de 10€ par personne, sous forme de don en soutien au Groupe Rodolphe est demandée.
Visites scolaires et enfants de 6 à 16 ans 5€ par personne
- Entrée gratuite  pour les enfants de moins de 6 ans et les membres de l'Association Groupe Rodolphe.

Recherche

Présentation de la visite guidée du Carreau Rodolphe 2022

DANS LES PAS DU MINEUR DE POTASSE

Venez découvrir l’histoire de la potasse en Alsace, un siècle d’aventure industrielle et humaine.

L’association Groupe Rodolphe est présente sur le site depuis plus de 25 ans.

Forte du dynamisme de ses nombreux membres actifs, elle réhabilite des machines et matériels miniers et reconstitue des chantiers caractéristiques des méthodes d’exploitation de la potasse en Alsace.

 

Les mineurs guides de l’association vous proposent de découvrir les différentes techniques d’exploitation de la potasse, extraite jusqu’en 2003. Les visiteurs sont accompagnés par nos mineurs guides sur les pas du mineur et à travers la reconstitution des chantiers d’extraction ils leur proposent un véritable et réel voyage au cœur du métier du mineur.

 

Le circuit dure environ 2 heures, il permet de faire découvrir au public également deux chevalements, Rodolphe 1 et 2 ainsi que les deux machines d’extraction de 1912 et 1928 parfaitement restaurées et en état de marche ainsi que les installations de surface ayant permis le traitement du minerai. Mais aussi un ensemble complet et unique en France de machines minières allant des années 50 à 2004.
 

La visite du carreau est un moment d'intense émotion. Les mineurs du Groupe Rodolphe passionnés vous feront découvrir l'épopée des Mines de Potasse d'Alsace tout en apportant le témoignage de leur vécu au fond de la mine.

Contact Groupe Rodolphe

Tél   : 03 89 48 86 54

Port : 06 27 70 63 43

Mail : groupe-rodolphe@orange.fr

Vos réactions

N'hésitez pas à donner vos réactions, à poster vos commentaires. Vous pouvez égalemment vous abonner à une newsletter, une lettre qui vous parlera de l'association et vous préviendra aussi à la publication de tout nouvel article.