Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 09:06
Fetes 0001Statue de l'église Sainte-Barbe de Théodore.
Commandée en 1937 par M. l'abbée BOURGEOIS,
cette statue a été sculptée par l'artiste Pierre KLEIN, professeur à l'Ecole des arts décoratifs de Strasbourg.
La statue fut peinte par M. GALL de Colmar
.

   

 

Chaque année à cette même époque, le calendrier nous rappelle l’anniversaire de la mort de plusieurs saints et saintes qui patronnent et protègent différents et souvent plusieurs corps de métiers ou associations. Ainsi nous relevons pour le mois de novembre le nom de saint Hubert, patron des chasseurs, celui de sainte Cécile, patronne des musiciens et chanteur, en décembre celui de sainte Odile, protectrice de notre région, sans oublier sainte Barbe et saint Nicolas.

Sainte Barbe est à vrai dire une sainte qui patronne d’innombrables métiers. A l’origine il semble bien que ce furent les sapeurs pompiers qui avaient choisi la sainte Barbe comme leur protectrice, et ceci remonte très loin dans l’histoire. Depuis « sainte Barbe est toujours l’éternelle patronne de ce qui brûle, éclate, fulgure et détonne ».

Actuellement ce sont les mineurs et les pompiers qui professent le culte le plus fervent de la sainte. Mais sainte Barbe est également la patronne, des charbonniers et des électriciens. Jadis, elle fut très vénérée par les corporations cuisiniers, des orfèvres, par les bouchers, les architectes et les maçons, les tisserands et les libraires et nous en passons.

Mais avant tout sainte Barbe est notre patronne et au cours des siècles elle a du reste manifesté toute sa bienveillance à l’égard de ce dur métier.
Une légende signale déjà au cours du 19ème siècle un miracle provoqué par la sainte, miracle qui aurait sauvé la vie à trois mineurs. Ceci se passait à Kutenberg en Bohême: trois mineurs qui cherchaient du minerai d’argent furent subitement bloqués par un éboulement. Dans leur détresse ils invoquèrent sainte Barbe et voici qu’une fort belle dame leur apparut, leur offrant du pain et de l’eau, bénissant leurs lampes pour que l’huile ne manquât point, et les trois malheureux mineurs furent sauvés.

Sainte Barbe est aussi la patronne des écoliers et des étudiants, secondant en ceci le grand Saint-Nicolas, dont la fête est célébrée le surlendemain de la sainte Barbe.

Peu nombreuses sont les personnes qui ignorent la belle légende de saint Nicolas sauvant trois petits garçons de la main cruelle d’un boucher sanguinaire. Mais saint Nicolas a opéré bien d’autres miracles et continue encore de notre temps à manifester annuellement sa présence sur notre terre.
Chaque année, chevauchant son âne, il descend di ciel dans la nuit du 5 au 6 décembre pour venir annoncer Noël et récompenser les petits enfants du bassin potassique.

(Source : N° Spécial de la Gazette des mines de potasse de noël 1951)

Après la fin de l’exploitation de la potasse en 2003, certaines traditions directement liées au monde de la mine se sont maintenues, notamment la fête de Sainte Barbe, le 4 décembre, qui a toujours constitué un des temps forts de l’année dans le bassin potassique.

  

Ainsi cette année, à l’occasion de la célébration de la Sainte barbe qui se déroulera  le mardi 4 décembre dans la commune de Staffelfelden, les associations Kalivie, Groupoe Rodolphe(Carreau Rodolphe), l’Amicale des mineurs d’Ungersheim, l’association Minéralogique Potasse (Mine Saint Nicolas), la commune de Staffelfelden ont le plaisir de vous inviter à découvrir ou à redécouvrir cette tradition.

  

Au programme :
 

10h00             Messe en l’église Saints Pierre et Paul de Staffelfelden.
11h30             Apéritif concert interprété par les Accordéonistes d’Ensisheim et environs
                        dans lasalle des Fêtes « La Galerie ».
12h30             Déjeuner
13h00             Après midi dansante et récréative avec l’orchestre « Les Mar’ys)
  
Inscription dans la limite des places disponibles
au 03 89 48 86 54 ou au 06 27 70 63 43
 

 



 

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 19:01

Lors d’un récent passage en Alsace, Vincent Vincke, Consultant en Gestion Minières & en Archéologie Industrielle-SEROS (Services d'étude et de Recherche des ouvrages souterrains), nous a fait le plaisir de venir nous rendre visite sur le carreau Rodolphe. Au programme de la journée, une très intéressante conférence sur les Charbonnages de Wallonie et la visite du carreau Rodolphe.
En présence d’un public très attentif, Vincent Vincke a abordé le thème très complexe de l’après-mine en Belgique.

D’après des documents anciens, la Belgique aurait exploité le charbon dès l’an 1000. Le dernier charbonnage wallon cessa son activité extractive le 30 septembre 1984. Dans le nord du pays dans le Limbourg Belge, où se trouvaient 6 grosses mines de charbon, le plan de fermeture allait suivre son chemin pour terminer le 30 septembre 1992 avec la fermeture de la dernière mine de charbon de Belgique à Zolder

La reconversion du sous-sol n’est pas une mince affaire, car à l’heure actuelle sur le territoire de la Région wallonne sont recensé pas loin de 12.000 issues donnant sur des travaux souterrains tous types de mines confondus. Le recensement est consigné dans un Atlas et servira à toutes les autorités administratives pour délivrer permis de bâtir, changement de plan de secteur, pose de canalisations de gaz, ligne TGV et aussi aux promoteurs immobiliers, architectes, ou géomètres.
Dans de très rares cas, d’anciens travaux apparaissent en surface, à ce moment il y a lieu d’intervenir techniquement afin de sécuriser l’endroit.

L’après-mine en Belgique c’est également la reconversion touristique des sites charbonniers restants.

En Wallonie, 5 sites charbonniers sont restés plus ou moins en bon état et ont fait l’objet de reconversions touristiques.
Depuis septembre 2012, le Grand-Hornu, le Bois du Crazier, le Bois-du-Luc, et Blegny-Mine sont nommés au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Aucun doute, cette inscription constitue une formidable dynamique autour de la conservation et de la valorisation culturelle et touristique.

 

GR.-Conf.V.Vincke-JS5578-web.jpg

Un public très attentif

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 07:22

La Banque Populaire d'Alsace a organisé pour la septième année consécutive les Prix Initiatives Région Alsace, cette initiative vise à favoriser les actions sociétales dans le domaine de la solidarité, du patrimoine régioPIRA2012-01.jpgnal alsacien et de l'environnement.

Cette année, le Groupe Rodolphe a déposé un dossier de candidature dans le domaine du patrimoine régional alsacien ayant comme sujet la pérennisation du carreau Rodolphe et la transmission de la mémoire de la culture minière de ce territoire. Après avoir été retenu par le jury composé d'administrateurs et de représentants de la banque, notre dossier a été soumis au vote des sociétaires qui nous ont désignés lauréats 2012 dans le domaine du patrimoine régional alsacien.

  

La remise des prix a eu lieu Mardi 16 octobre au CREF à COLMAR en présence du Président et des administrateurs de la Banque Populaire d’Alsace, des sociétaires, la Direction Générale et de la Région Centre Alsace ainsi que devant de nombreux bénévoles du monde associatif.

  

La remise des prix a été suivie d’un cocktail.

 

L’association Groupe Rodolphe remercie très chaleureusement la Banque Populaire d'Alsace, en organisant les Prix Initiatives Région Alsace (PIRA), elle a permis de mettre à l’honneur le carreau Rodolphe, patrimoine Industriel et culturel de notre région (propriété du Conseil Général du Haut Rhin).

 

PA160029.jpg

  La remise du prix

 

PA160032.jpg

Le Groupe Rodolphe sur scène

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 11:14

À l’occasion des journées européennes du patrimoine 2012, le Groupe Rodolphe a accueilli plus de 1600 visiteurs sur le site du carreau Rodolphe. Les groupes conduits par d’anciens mineurs ont pu retracer le parcours du mineur et celui du minerai.

Pendant la visite, le public a pu découvrir les machines d’extraction et les chevalements, la lampisterie de Rodolphe 1 et la reconstitution d'un vestiaire, les machines de traçage de galeries, les machines de production, une importante exposition d’objets ainsi qu’une très belle exposition sur la cité minière de Bollwiller (Maquette réalisée par Thadée Lasek).

Les mineurs-guides ne savaient plus où donner de la tête tant les groupes s'enchaînaient rapidement les uns après les autres. En tout cas, le public a rendu un vibrant hommage au travail des bénévoles et de nombreux rendez-vous ont été pris pour revenir visiter ce site exceptionnel.

 

11-09-12-15-16-jep1916-1-.jpg

Les enfants très intéressés...

 

11-09-12-15-16-jep1930_DxO-1-.jpg

 Grosse fréquentation lors des JEP 2012

 

Maquette Tadée Lasek1847

 Thadée Lasek présente sa maquette de la cité KST de Bollwiller

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 06:28

  Il était une fois...DES CHEVALEMENTS DANS LA PLAINE

 D'ALSACE

 

 

 Parution le 3 septembre 2012 aux Editions JDM

 

 

 livre-RG.jpg

 

 

Les chevalements sont les témoins les plus visibles de l'histoire industrielle minière. Ces monuments de fer, d'acier ou de béton, marquent le paysage, et on sait qu'on entre dans un pays minier quand apparait un chevalement.

 

Dans l'histoire de la potasse en Alsace, 26 puits ont été creusés dans le Haut-Rhin. Avec les chevalements et les machines d'extraction, ils constituent les systèmes d'extraction d'une mine.

 

Cet ouvrage retrace leur histoire tout au long du 20e siècle, une histoire marquée par des

avancées technologiques permanentes, en liaison avec de grandes entreprises régionales.

 

C'est aussi l'histoire des mineurs qui ont permis de réaliser ces installations, les faire fonctionner, les entretenir et les surveiller. Quelques uns témoignent...

 

Il reste aujourd'hui quelques exemplaires représentatifs de ces systèmes d'extraction. Les associations d'anciens mineurs continuent à les faire vivre pour que la mémoire de cette formidable aventure humaine et technique ne tombe pas dans l'oubli.

 

 

Ce livre de 160 pages est disponible au prix de 22 € :

 

Chez l'éditeur : JDM Editions 25, rue de la Fidélité à  Mulhouse  Tél : 03 89 42 27 71

     Contact : imprimerie.ruge@wanadoo.fr  

                     www.imprimerie-ruge.com     (à/c du 15 septembre)

 

● Chez l'auteur. Contact : rene.giovanetti@wanadoo.fr
                    (+6,2 € 
en cas d'envoi postal)

 

Dans les associations : Groupe Rodolphe et Kalivie

 

Prochainement :

 

● A la librairie Bisey à Mulhouse

● Au Super U de Wittelsheim

 

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 09:33

Plus de cinq cents personnes ont profité de l’occasion qui leur était offerte hier après-midi de visiter le carreau Rodolphe, site emblématique et incontournable du passé minier de la région.
Ce voyage extraordinaire sur le carreau Rodolphe a permis aux visiteurs de découvrir :

-          Deux ensembles complets d’extraction : chevalements, bâtiments des puits et les 2 machines d’extraction entièrement réhabilitées par l’association et en parfait état de marche

-          Deux hangars à sel, ainsi qu’un hangar de cristallisation de 1930. Ce dernier, réhabilité en 2004, abrite une riche collection de grosses machines du fond fournies par les MDPA : machines à tracer des galeries, haveuses, locomotives, engins de transport et chargement

-          Un château d’eau construit dans les années 30.

-          Un ensemble de bâtiments imposants, à l’architecture de grande qualité : moulin, bâtiment des mélanges, tours de chargement, hangar à sacs.

-          Des reconstitutions de chantiers présentant les méthodes d’exploitation mécanisées des Mines de Potasse: unité en chambres et piliers, tailles de havage intégral grande hauteur et couche mince

-          La reconstitution d’un vestiaire-lampisterie

-          Une collection de matériels et objets miniers

Pendant les deux heures de visite, nos mineurs-guides ont « également offert, pour le grand bonheur du public, une occasion unique de s’imprégner de cette aventure humaine de plus d’un siècle et de toucher « du bout des doigts » le travail quotidien des machines et des hommes au fond de la mine.

La réussite de cette nouvelle initiative nourrit nos ambitions, nous comptons bien développer nos activités dans ce sens, l’objectif affiché, étant d'être une force de proposition touristique, complémentaire de nos voisins.

Le carreau Rodolphe sera ouvert le 05 août et le 22 août 2012 de 14h à 18h

 

22-07-12-visites-Rodolphe1660_DxO.jpg

 

 

22-07-12-visites-Rodolphe1685_DxO.jpg

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 18:51

L'exploitation minière du Carreau Rodolphe employait 1000 personnes à près de 1000 mètres sous terre pour récupérer un précieux minerai déposé par la mer il y a des millions d'années... Elle a pris fin en 1976. Depuis, le Carreau Rodolphe est devenu un site monumental témoin de la gloire passée de l'industrie minière de la potasse en Alsace.

Situé au cœur de la principale zone touristique du Bassin Potassique avec l'Ecomusée et le Bioscope, le site minier du Carreau Rodolphe, propriété du Conseil Général du Haut-Rhin, est un des exemples rares de grands ensembles industriels cohérents, complets, qui permet de faire comprendre comment vivait cette industrie à l’image d’un gigantesque organisme.

L’Association «Groupe Rodolphe», présente sur le site depuis plus de 15 ans, peut présenter aujourd’hui un ensemble de machines, de chantiers et de bâtiments à l’architecture monumentale hérités de la société des Mines de Kali Sainte-Thérèse.

A voir sur le site :

-    -  Deux ensembles complets d’extraction : chevalements, bâtiments des puits et les 2 machines d’extraction entièrement réhabilitées par l’association et en parfait état de marche

-    -  Deux hangars à sel, ainsi qu’un hangar de cristallisation de 1930. Ce dernier, réhabilité en 2004, abrite une riche collection de grosses machines du fond fournies par les MDPA : machines à tracer des galeries, haveuses, locomotives, engins de transport et chargement.

-    -  Un château d’eau construit dans les années 30.

-    -  Un ensemble de bâtiments imposants, à l’architecture de grande qualité : moulin, bâtiment des mélanges, tours de chargement, hangar à sacs.

-    -  Des reconstitutions de chantiers présentant les méthodes d’exploitation mécanisées des Mines de Potasse: unité en chambres et piliers, tailles de havage intégral grande hauteur et couche mince

-    -  La reconstitution d’un vestiaire-lampisterie

-    -  Une collection de matériels et objets miniers

 Renseignements :

03 89 48 86 54 (uniquement le Me.) ou 06 27 70 63 43

Horaires :

Juillet 2012-Août 2012

Di.22/juillet, Di. 05/août et Di.19/août de 14h à 18h

Tarifs :

Entrée libre

 

Copie de ouverture j-a 

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 20:44

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Léon Heyer  survenu le 03 juillet à l'âge de 89 ans.

Tout le monde se souvient de Léon Heyer lors de sa venue au carreau Rodolphe pour nous remettre le drapeau datant de 1923 de la section CGT de Guebwiller. Ce jour-là, pendant plus de 2 heures Léon a raconté avec beaucoup de passion son embauche comme mineur de fond au puits Alex en 1940 et comment il avait réussi à déserter alors qu’il était incorporé de force dans la Wehrmacht pour rejoindre les rangs des partisans en Biélorussie.

Nous garderons un souvenir d’un homme chaleureux et modeste face à son parcours très mouvementé pendant cette période.

L’association Groupe Rodolphe s’associe à la peine de sa famille et lui présente ses très sincères condoléances.

IMGP1074

Léon Heyer lors de la remise du drapeau en février 2011.

 

15.jpgLors de la fête du patrimoine en 2011,  Léon discute avec Manuel Walls, Jo spiegel et Gilles Fischer.

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 07:26

Ce week-end a eu lieu la 5eédition de la Fête du Patrimoine Industriel, comme l’année précédente le carreau Rodolphe a connu un vif succès. Cet événement unique en France attire de plus en plus de visiteurs, c’est ainsi qu’un peu plus de 800 amis et touristes nous ont fait le plaisir de venir à la rencontre de l’histoire du bassin potassique dans une ambiance festive.

De nombreuses associations ont participé à ce très beau succès populaire :

-   L’orchestre de l’harmonie des Mines s’est produit dans la salle des machines de Rodolphe II entre 11 h et 12 h en présence de Sainte-barbe (patronne des mineurs), de nos amis mineurs de l’Amicale des mineurs d’Ungersheim et des mineurs de Buggingen.

-  Une animation musicale a été assurée toute la journée par les accordéonistes d’Ensisheim et environs sur le podium gracieusement mis à notre disposition par la commune d’Ensisheim.
-  Le club des artistes d’Ensisheim a proposé au public un atelier de peinture sous le parapluie.

Les mineurs guides ont proposé au public, tout au long de la journée, un vrai voyage au cœur du métier de mineur en leur racontant leur propre vécu au fond de la mine. Un instant d’intense émotion ou l’histoire personnelle croise l’histoire industrielle du bassin potassique.

Si cette 5e édition de la « Fête du Patrimoine Industriel » a été un très beau succès, c’est grâce à la mobilisation totale  des bénévoles du « Groupe Rodolphe », aux associations qui nous ont fait le plaisir de participer aux festivités, aux communes pour leur aide précieuse, à la presse qui a très bien couvert l'évènement et enfin au nombreux public à être venu nous voir.

Un grand merci à tous.

Jean

 

 

08-07-12--FdP20121544_DxO-1-.jpg
Les anciens accordéonistes d'Ensisheim et environs.

08-07-12--FdP20121615_DxO.jpg

Le concert de l'Harmonie des Mines en présence de l'Amicale des mineurs d'Ungersheim et les mineurs de Buggingen

 

08-07-12--FdP20121636_DxO-1-.jpg
Le club des artistes d'Ensisheim sous le parapluie

 

08-07-12--FdP20121596_DxO.jpg

Concertation sur le fonctionnement d'un puits.

Partager cet article

Repost0
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 07:08

Fête du Patrimoine Industriel du 8 juillet 2012

 

Pour la cinquième édition de la Fête du Patrimoine Industriel, les sites industriels et musées techniques du Grand Est s’associent le dimanche 8 juillet 2012, à l’initiative du Parc de Wesserling, afin de mettre en valeur leur patrimoine industriel : 15 sites d’Alsace, de Lorraine et de Franche-Comté se réunissent autour d’un événement unique en France! Cette manifestation est l’occasion de redonner au patrimoine industriel ses lettres de noblesse en le mettant à l’honneur.

 

En effet, le patrimoine industriel a fortement marqué nos paysages et notre histoire mais reste encore trop méconnu, ignoré voire méprisé. Pourtant, il s’agit d’un patrimoine très diversifié qui ne se limite pas aux bâtiments mais intègre également de nombreux objets (machines et outils), une mémoire ouvrière ou encore des savoir-faire.

Pour cette journée, les sites ont développé de riches programmes qui ont tous pour règles d’or : dévoiler les trésors cachés du patrimoine industriel :

un objet, un bâtiment, proposer des visites guidées gratuites et donner une dimension festive et ludique à cette journée.

 

Affiche2012 web 

Alsace-du-30-06-FDP.jpg

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'Association Groupe Rodolphe
  • : Nous sommes un groupe de mineurs de potasse retraités et des amis, nous nous retrouvons le mercredi pour retaper du matériel avec la ferme intention de préserver le patrimoine minier et la mémoire de tous ceux qui ont travaillé aux Mines de Potasse
  • Contact

Programme 2020

Programme de visites du carreau Rodolphe 2020 ici

Recherche

Présentation de la visite guidée du Carreau Rodolphe 2019

Contact Groupe Rodolphe

Tél   : 03 89 48 86 54

Port : 06 27 70 63 43

Mail : groupe-rodolphe@orange.fr

Vos réactions

N'hésitez pas à donner vos réactions, à poster vos commentaires. Vous pouvez égalemment vous abonner à une newsletter, une lettre qui vous parlera de l'association et vous préviendra aussi à la publication de tout nouvel article.