Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 19:57
Où l'on reparle du Carreau Rodolphe. Les politiques et les promteurs du village de vacances imaginé à proximité de l'Ecomusée ont pris la mesure de l'importance du site que nous défendons depuis tant d'années. Le carreau Rodolphe, en lisant les articles de presse (ci-dessous celui de l'Alsace du 18 octobre, est assuré d'un avenir prometteur. Nous nous en réjouissons et attendons de voir avec attention comment toutes ces promesses se concrétiseront.

Extraits du journal l'Alsace de ce 18 octobre 2008.

L’engagement de Pierre et Vacances de préserver la forêt et le site minier du Carreau Rodolophe et de participer au financement de l’aquapole a levé les principaux obstacles à la signature du protocole d’accord sur l’implantation d’un village de vacances à Ungersheim, à côté de l’Écomusée.

Le projet paraît désormais bien ficelé et le protocole d’accord sur l’implantation d’un village d’hébergements touristiques de 2000 à 2850 lits, à proximité de l’Écomusée d’Alsace, approuvé hier par la commission permanente du conseil général du Haut-Rhin, devrait être signé prochainement par l’ensemble des partenaires.
Ce protocole de cinq pages et trois annexes, dont L’Alsace s’est procuré un exemplaire, prend largement en compte les exigences environnementales fixées par le maire d’Ungersheim, Jean-Claude Mensch, soutenu par un collectif d’élus et plusieurs associations. « La forêt convoitée a été sauvée, se félicite Jean-Claude Mensch, grâce à la ténacité du conseil municipal ».

110 millions d’euros pour un « écovillage » alsacien de 2000 lits

La commune d’Ungersheim s’était opposée, le 5 septembre, à l’implantation de ce village de vacances sur le périmètre non constructible et protégé par le Scot (schéma de cohérence territoriale) de la forêt alluviale de la Thur dont elle souhaite confier la gestion au conservatoire des sites alsaciens.
Le maire d’Ungersheim avait également mené bataille pour sauvegarder le Carreau Rodolphe, lieu de mémoire d’un siècle d’exploitation minière. « La reconversion de l’ensemble du site minier sera réalisée concomitamment à la mise en service du village Pierre et Vacances », stipule l’article 2 du protocole d’accord.
Le projet intègre, par ailleurs, « un centre aqualudique à vocation publique indissociable de la réalisation des hébergements touristiques ». Implanté dans le bâtiment dit du « parapluie », il est situé sur l’ancien site minier. Son coût est estimé à 20 M . Les collectivités s’engagent à apporter 14 millions et le délégataire devra investir 6 millions.
Le terrain (26 ha situés sur les communes d’Ungersheim et Pulversheim) sera acquis par le Symbio, le syndicat mixte du Bioscope présidé par le sénateur UMP Hubert Haenel, « sur la base de l’estimation du service des Domaines, soit par échange foncier ».
Le projet global représente un investissement de 110 M dont 22 millions d’aides publiques. Le conseil général du Haut-Rhin contribuera au projet à hauteur de 8 M , le conseil régional d’Alsace à hauteur de 6 M et la Camsa (communauté d’agglomération Mulhouse sud Alsace) à hauteur de 8 M .
Le protocole d’accord restera en vigueur pour une durée de six mois au cours de laquelle six conventions d’application devront être signées avant que l’on puisse passer à la concrétisation du projet dont l’ouverture est programmée pour juin 2012.
Le maire d’Ungersheim souhaite que cet « écovillage à l’architecture alsacienne » devienne un « pôle exemplaire » du développement durable. Un projet de géothermie est d’ores et déjà à l’étude sous l’étude sous l’égide de la Caisse des dépôts.
Le maire souhaite mener en parallèle l’aménagement sur les terrils Rodolphe, Alex et les anciens bâtiments miniers, d’une centrale photovoltaïque d’une puissance de trois Mégawatts, représentant un investissement de 15 M . Le passé minier, l’énergie renouvelable et le tourisme familial devraient faire bon ménage à Ungersheim.

Adrien Dentz

De 350 à 500 maisons

L’opération immobilière porte sur la construction de 350 à 500 maisons d’une superficie de 36 à 56 m², soit une capacité de 2 000 à 2 850 lits réalisée en une ou deux tranches. La première tranche portera sur un minimum de 350 unités, soit 2 000 lits, et sera exploitée pendant 39 semaines par an. Les résidences de tourisme seront vendues à des investisseurs privés par Pierre et Vacances qui s’engagera à les louer pour une durée de neuf ans au moins. Le village sera réparti en quatre quartiers (central, bocage, prairie et lacustre) avec un restaurant de 100 couverts, une supérette, une laverie, trois clubs enfants, une piscine de proximité, des terrains de sport, une ferme et un minigolf.

« L’important est de jouer collectif »

Le projet Pierre et Vacances est sorti d’une zone de turbulences après la réunion, jeudi soir, du bureau de la Camsa.

« Une ambiance sereine pour une réunion de qualité ». Antoine Homé, maire de Wittenheim, résumait ainsi, hier matin, l’ambiance lors de l’examen du protocole d’accord.
Jean-Claude Mensch, maire d’Ungersheim, a repris ses arguments pour renforcer la vocation écologique du village et d’une partie du Bassin potassique. « Nous sommes écoutés dans ce projet d’un véritable écosite ». Niant être un jusqu’au-boutiste, l’élu reconnaît que « le village peut donner une impulsion pour sauver le Bioscope du marasme ». Évoquant le dossier du centre nautique de Wittenheim, Jean-Claude Mensch résumait le tout d’une formule : « Si on a cette piscine, c’est le pied ».
Antoine Homé se félicite de voir ce dossier faire l’objet d’un traitement particulier par la Camsa. « Jean-Marie Bockel et Jo Spiegel ont convenu que ce centre doit demeurer dans le pacte de la Camsa ». Il s’agirait, d’après nos informations, d’évaluer le fonctionnement du futur espace nautique de Pierre et Vacances, de voir s’il a pu répondre aux besoins des habitants du nord du Bassin potassique et si le besoin s’en fait sentir, de revenir au projet de centre nautique à Wittenheim.

7 novembre, date buttoir                      

Jo Spiegel a, lui aussi, noté la bonne évolution du dialogue. « Guidé par le seul intérêt du territoire », le président de la Camsa mêle « la nécessité de bien accueillir Pierre et Vacances et l’exigence de le mettre en conformité avec les politiques sociales et environnementales » de l’agglomération. Jeudi soir, les élus seraient arrivés « à une solution dans laquelle tout le monde peut se retrouver ».
L’idée avancée par Jean-Claude Mensch et Antoine Homé de faire du Bassin potassique un territoire dédié au développement de l’énergie photovoltaïque a été retenue, selon le maire de Wittenheim.
Quant au premier adjoint mulhousien, Jean Rottner, il insiste sur la nécessité de mener à bien le projet Pierre et Vacances « utile au développement touristique de toute l’Alsace ». Il appelle tous les élus de la Camsa « à donner un signal fort aux partenaires » de Pierre et Vacances. « L’important est de jouer collectif », ajoute l’adjoint mulhousien, tout en insistant sur l’urgence de se mettre d’accord sur le protocole.
Le projet doit en effet être entériné le 7 novembre. Le conseil général s’est prononcé hier, la Camsa le fera vendredi prochain, tout comme la Région. Les élus d’Ungersheim, qui ont rédigé hier soir, en conseil municipal, un projet de délibération concernant le fameux protocole d’accord, recevront mercredi les responsables du projet.

Raymond Couraud

Partager cet article

Repost 0
Published by Groupe Rodolphe - dans Dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'Association Groupe Rodolphe
  • Le blog de l'Association Groupe Rodolphe
  • : Nous sommes un groupe de mineurs de potasse retraités et des amis, nous nous retrouvons le mercredi pour retaper du matériel avec la ferme intention de préserver le patrimoine minier et la mémoire de tous ceux qui ont travaillé aux Mines de Potasse
  • Contact

Programme d'ouverture du carreau Rodolphe en 2017

Programme de visites du carreau Rodolphe 2017 ici

Recherche

Présentation de la visite guidée du Carreau Rodolphe

Présentation de la visite guidée du carreau Rodolphe ICI

Calendrier d'ouverture du carreau Rodolphe en 2016